Manifestation contre la corrida à La Haye, Pays-Bas

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

La Haye 4

Un communiqué de CAS International – Samedi 1er Avril 2017 a eu lieu une manifestation contre la corrida à La Haye, face au Parlement néerlandais. L’association néerlandaise CAS International (Comité Anti Stierenvechten) a organisé cette manifestation pour protester contre la souffrance des animaux pendant les corridas, l’entrée des mineurs à des événements sanglants et les subventions que l’industrie de la tauromachie reçoit de l’Europe.

La Haye 2

Marius Kolff, président de CAS International, a déclaré : « Emmener des mineurs à un événement sanglant tel que les corridas, c’est comme aller en famille visiter un abattoir pour voir comment sont tuées les vaches. Cela est inadmissible. Les corridas sont déjà une pratique terrible pour les adultes. Il est impardonnable que les enfants soient exposés à cette violence, qui leur cause des dommages psychologiques irréversibles. Ceci est prouvé ».

CAS International demande au gouvernement néerlandais et au Parlement européen son attention sur plusieurs points. La souffrance animale lors de ces événements est extrême et doit être interdite le plus tôt possible. Il est, par ailleurs, injuste que les citoyens européens dans leur ensemble contribuent financièrement avec leurs impôts à une pratique cruelle qui est interdite dans la plupart des pays d’Europe. L’entrée des mineurs doit également être interdite, conformément aux recommandations faites par l’ONU auprès de plusieurs pays tauromachiques, afin de protéger les enfants de la violence de la tauromachie.

La Haye 6

« Votre souffrance est notre souffrance »

La tauromachie est rejetée par la plupart des Espagnols, des Portugais et des Français. Chaque année, l’intérêt du public pour les corridas diminue. Avec cette action, CAS International appelle les Néerlandais à rejeter non seulement la tauromachie, mais aussi à montrer leur soutien aux Espagnols, aux Portugais et aux Français opposés à cette pratique cruelle.

Des manifestants aux mains teintées en rouge et à la bouche scellée ont participé à cette action silencieuse devant le Parlement néerlandais. Le message était de montrer que le silence des Pays-Bas équivaut à un consentement face au massacre symbolisé par les mains souillées de sang. D’autres manifestants, vêtus de noir, couvraient la moitié de leur visage avec une tête de taureau, afin d’exprimer leur sympathie pour ces animaux et de montrer que la souffrance des animaux est aussi leur souffrance.

Contacts média :
Marius Kolff, président de CAS International: +31 627 0236
Estefania Pampín Zuidmeer, Projets et communication: +31 646373 805
Site web : CAS International

La Haye 5

Marius Kolff et Estefania Pampin Zuidmeer sont membres d’honneur de No Corrida.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit