No Corrida écrit à l’ambassade de Colombie en France

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

No Corrida a fait parvenir il y a quelques jours une lettre à l’ambassade de Colombie en France. Il s’agit d’un courrier de soutien pour l’initiative annoncée du ministre de l’Intérieur de ce pays de faire rapidement mettre à l’ordre du jour une proposition de loi d’abolition de la corrida dans son pays, comme nous vous l’annoncions le 26 janvier dernier.

Loin d’être une initiative isolée, cette lettre de soutien s’inscrit dans une campagne internationale menée par le Réseau International Antitauromachie. De nombreuses autres ambassades colombiennes ont reçu des courriers identiques ou analogues. Cette campagne est soutenue par des milliers de messages de soutien envoyés aux hommes politiques colombiens concernés, grâce à Facebook et Twitter. Le hashtag est #ColombiaSinToreo.

colombia chandelles

Des photos de bougies allumées devant divers lieux un peu partout dans le monde sont également en cours de diffusion. Nous les mettrons en ligne prochainement.

Il est très important de montrer au gouvernement colombien que son projet d’abolir la corrida est soutenu bien au-delà de ses frontières. Merci d’y participer via les réseaux sociaux.

_____________________

Pour retrouver tous nos articles sur cette campagne, cliquer ici : Colombie

Ci-dessous la lettre envoyée par No Corrida, suivie de sa traduction en français.

colombie ambassade NC

La traduction en français :

OBJET: Félicitations et soutien au gouvernement de la Colombie pour la présentation du projet de loi pour abolir la corrida.
Nîmes, France, le 8 février 2017
M. Renjifo Velez,
En tant qu’organisation travaillant pour les droits des animaux basés dans ce pays et au nom d’autres organisations et d’individus similaires qui recherchent un monde plus juste et respectueux pour tous les animaux comme vous le faites, merci d’envoyer un message chaleureux de félicitations au gouvernement colombien dirigé par le président Juan Manuel Santos et en particulier au ministre de l’intérieur Juan Fernando Cristo, qui d’une manière courageuse et déterminée ont conduit l’élaboration et la présentation au Congrès colombien d’un projet de loi pour abolir la corrida, en collaboration avec la Coalition nationale d’organisations animalistes et sociales Colombia sin toreo.
Nous savons que cette initiative a un large soutien public, comme c’est aussi le cas dans les quelques pays qui ont encore ce genre de spectacles décadents et anachroniques. La tauromachie va à l’encontre de toute société qui aspire à la paix et veut lutter contre la violence et qui est la raison pour laquelle cela est d’autant plus pertinent dans un pays comme la Colombie, où le processus de paix après tant d’années de guerre est suivi avec beaucoup d’intérêt. Nous pourrons également laisser derrière nous les activités de cruauté envers les animaux pour le plaisir.
Par conséquent, nous demandons instamment que le Congrès colombien légifère en faveur des animaux grâce à ce projet de loi pour l’abolition de la tauromachie, de la même manière que nous rejetons catégoriquement toute tentative de réglementer ces pratiques.
La communauté internationale suivra de près les événements en Colombie et continuera à soutenir toute initiative qui va en faveur des droits des animaux.
Cordialement,

Roger Lahana
Président de No Corrida
Secrétaire fédéral de la FLAC
No Corrida est membre du Réseau International Antitauromachie
.
PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit