Candidats à la présidentielle et condition animale

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Lors d’une élection, les votants vont se décider en fonction de leurs convictions personnelles sur tout un ensemble de critères : vision de la société, personnalité des candidats, crédibilité, expérience, choix économiques, valeurs, etc. Chacun est libre de donner le poids qu’il veut à chacun des critères qu’il retiendra. En tant qu’association apolitique, il ne nous appartient pas de donner quelque consigne de vote que ce soit. Il nous semble cependant utile de rassembler dans cet article les positions prises par les principaux candidats à la prochaine élection présidentielle vis à vis de la condition animale, même s’il ne s’agit là, répétons-le, que d’un critère parmi d’autres dont chacune/chacun décidera de son importance au moment de voter.

Les informations reprises ici proviennent toutes de l’excellent site Politique & Animaux. Les notes attribuées à chaque personne sont calculées à partir de leurs prises de position déclarées sur les sujets suivants : expérimentation, chasse, corrida, droit animal, fourrure, élevage, animaux de compagnie, zoo / cirques. Les catégories affichées sont au nombre de quatre : « agit pour les animaux », « penche pour les animaux », « penche contre les animaux », « agit contre les animaux ». Plus les notes sont élevées, plus la personne concernée agit en faveur d’une meilleure condition animale.

Classement par notes

Candidat Parti ou mouvement Note / 20
 Yannick Jadot Europe Ecologie Les Verts  19,1
Rama Yade La France Qui Ose 18,6
Benoît Hamon Parti Socialiste 16,7
Philippe Poutou Nouveau Parti Anticapitaliste 15,1
Nicolas Dupont-Aignan Debout la France 14,9
Nathalie Arthaud Lutte Ouvrière 14,7
Jacques Cheminade Solidarité et Progrès 14,5
Jean-Luc Mélenchon La France Insoumise 13,8
Marine le Pen Front National 10,8
Emmanuel Macron En Marche 3,2
François Fillon Les Républicains 1,6
Michelle Alliot-Marie Les Républicains 0,2

A l’heure où cet article est mis en ligne, près d’une centaine de personnes ont dit vouloir se présenter à la présidentielle. Seules celles qui réuniront 500 parrainages d’élus (maires ou parlementaires) seront retenues. La sélection qui figure ici mentionne uniquement les candidats qui ont des chances probables ou certaines d’être qualifiés.

Prises de position détaillées des différents candidats

Les thèmes pour lesquels aucun choix n’est mentionné sont ceux sur lesquels la personne ne s’est jamais exprimée publiquement. La façon dont les notes ont été calculées est détaillée sur le site Politique Animaux.

Attention, ces notes ne sont pas tout, elles constituent un score global qui peut masquer des incohérences. Il est important de garder un sens critique et, si nécessaire, de bien s’informer pour nuancer leur signification. Quelques exemples :

  • Yannick Jadot frôle le 20/20. Pourtant, dans son programme, le seul engagement qu’il prend concerne les conditions d’élevage et d’abattage. Pire, il veut « valoriser » la pêche. Rien sur les autres thèmes (corrida, fourrure, expérimentation, cirques, chasse, animaux de compagnie, droits).
  • Nicolas Dupont-Aignan s’est clairement exprimé contre la corrida à titre personnel, mais refuse d’envisager son abolition parce qu’il estime qu’il s’agit d’une « culture » à préserver, un argument typiquement aficionado qui devrait lui valoir une rétrogradation maximale sur ce thème.
  • Marine Le Pen se dit plutôt contre la corrida… sauf dans les départements du Sud où tous les élus FN sont pour sa préservation, avec le même argumentaire que Dupont-Aignan. Là encore, cela devrait impacter sa note de façon négative.
  • Rama Yade fait un excellent score mais qui pourrait être encore meilleur, du fait qu’elle s’est engagée de façon courageuse en venant participer à la grande manifestation unitaire anticorrida de Mont-de-Marsan le 23 juillet 2016, ce qu’aucun autre candidat n’a fait.
  • Benoît Hamon se retrouve très bien classé, mais en ne s’étant exprimé que sur deux thèmes, ce qui laisse planer une incertitude sur les six autres. Selon l’un de ses collaborateurs, il dit ne pas aimer la corrida (alors qu’il allait encore en voir en 2012), mais il ne l’a encore jamais déclaré publiquement. Bénéfice du doute ou méfiance, c’est à chacun d’en décider.
  • Jean-Luc Mélenchon obtient un score relativement élevé alors que ses prises de position manquent de cohérence, avec autant de réponses en faveur des animaux qu’en leur défaveur.

PA jadot

PA yade

PA hamon

PA Poutou

PA NDA

PA Arthaud

AP Cheminade

PA mélenchon

PA le pen

PA macron

PA fillon

PA alliot marie

Les données rassemblées ici seront remises à jour quand la liste définitive des candidats à la présidentielle aura été validée par le Conseil constitutionnel.

Roger Lahana

Remerciements à Politique Animaux et à L214 pour l’ensemble des informations présentées.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit