Arles : “On les aura !”

Le 45e stand mensuel d’information anticorrida d’Arles s’est tenu le 10 novembre 2018. La météo avait annoncé de la pluie, mais s’est heureusement trompée. Le ciel était certes gris, mais pas une goutte n’est tombée, ce qui nous a permis d’installer le stand sans difficulté.

111843

A peine étions nous installés qu’un échange un peu vif a eu lieu avec une commerçante installée juste en face de nous de l’autre côté du boulevard.
Elle nous a lancé : S’il n’y a plus de taureaux à Arles, il n’y aura plus de touristes.
– Nous : Les touristes viennent très largement en dehors des périodes de corridas et très peu vont aux arènes (1,5 million de touristes par an, à comparer à 12000 places sur les gradins).
– Elle : Ils sont surtout nombreux en été pendant les férias.
– Nous : Il n’y a pas de féria en été à Arles.

La commerçante a préféré ne pas poursuivre la conversation.

112910

Un peu plus tard arrive une dame qui se présente comme éleveuse de taureaux de Camargue. Elle nous dit que si on supprime les corridas, la “race” des taureaux qui vont aux corridas disparaîtra. Nous répondons : et donc, il faudrait garder les corridas juste pour que cette “race” aille finir dans les arènes ? Ce ne serait pas mieux que ces animaux meurent tranquillement de vieillesse ?

100855

112951

C’est désormais coutumier, les Arlésiens passent nous voir nombreux pour signer nos pétitions abolitionnistes (No Corrida et FLAC). Parmi les échanges que nous avons eus, un monsieur nous a expliqué son rejet total des corridas et nous a quittés en lançant haut et fort un vigoureux « On les aura ! »

Aucun doute à ce sujet.

114251

120713

Merci aux huit militants qui sont venus tenir et animer le stand : Mario, Kevin, Marion, Hervé, Dominique, Viviane, Roger et Daniel.

101742