Des animalistes “en sang” pour défendre les taureaux

Une soixantaine de militants pour les droits des animaux ont symbolisé leur rejet des festivités taurines à Collado Villalba (commune proche de Madrid) en réalisant une mise en scène où ils étaient recouverts de faux sang.

Il s’agit du collectif “Villalba Sin Sangre” (Villalba sans le sang) qui a récemment réussi à sauver un veau de la mort. Ce dernier a été transféré au sanctuaire Compassion Animal à Valence, où il vit maintenant calmement et paisiblement. C’est que les militants souhaitent accomplir accomplir pour tous les animaux.

2018072119101179181

“Nos nouveaux objectifs sont l’abolition de toutes les célébrations de la tauromachie, en raison des terribles souffrances subies par ces animaux, et le rejet énorme que ce type de festivités crée dans la société”, ont déclaré les porte-parole du groupe. Parmi les mesures proposées, il y a la protection des mineurs contre la violence implicite de la corrida, comme le recommande le Comité des droits de l’enfant de l’ONU.

Ils demandent également le retrait des subventions pour les festivités taurines. Ils assurent que la mairie de Collado Villalba a alloué 60% du budget total pour la mort de ces animaux, et cela pour seulement 4% de la population qui se rend dans l’arène installée à Collado Villalba. Sur les 300 000 euros destinés aux festivités, 180 000 euros sont consacrés exclusivement à des événements taurins, y compris des événements taurins pour les enfants.

2018072119091732204

Le collectif Villalba sin Sangre met en avant que Collado Villalba est une municipalité avec 13 000 personnes menacées d’exclusion, pour qui il reste encore beaucoup de choses à faire, avant de dépenser une telle somme d’argent pour financer un divertissement basé sur la souffrance et la mort.

D’après un article publié par Estrella Digital (en espagnol)
Adaptation en français : RL