LINC n°14 – Lettre d’information, No Corrida – 1er mars 2018

Lettre d’information mensuelle de l’association No Corrida – N°14 – 1er Mars 2018

No Corrida est une association 1901, membre de la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC), du Réseau International Antitauromachie (RIA), du Collectif Animal Politique, du collectif Tauromaquia Es Violencia et de Convergences Animaux Politique

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à : contact@nocorrida.com

_______________________________________

A la une

74 % des Français veulent interdire la corrida (sondage IFOP / 30 Millions d’Amis) 

C’est une excellente nouvelle ! 30 Millions d’Amis a révélé en février les résultats d’un sondage exclusif réalisé par l’IFOP à sa demande et la conclusion est sans appel : 74 % des Français réclament l’interdiction de la corridaPar ailleurs, l’opposition à la corrida est d’autant plus forte que les personnes interrogées sont jeunes, ce qui confirme le vieillissement et la ringardisation des amateurs de torture bovine.

sondage 30 MA c

Tous les détails du sondage peuvent être lus ici : Animaux : 6 mesures phares exigées par les Français en 2018 et sur le site de l’IFOP ici : http://www.ifop.com/media/poll/3970-1-study_file.pdf

L’ONU demande à l’Espagne d’interdire les corridas aux moins de 18 ans

Le Comité des droits de l’enfant de l’ONU demande à l’Espagne de garder les mineurs éloignés de la violence des corridas. Il est précisé que cela concerne toutes les personnes de moins de 18 ans, qu’il s’agisse de pratiquer des corridas (donc de participer à des écoles taurines) ou d’en être spectateurs.

Il s’agit du septième pays (sur huit pratiquant la tauromachie) à être concerné par de telles recommandations  : Portugal (janvier 2014), Colombie (janvier 2015), Mexique (juin 2015), Pérou (janvier 2016), France (janvier 2016), Equateur (septembre 2017) et désormais l’Espagne. Ne manque plus que le Venezuela, ce qui ne saurait tarder.

Le document complet peut être consulté dans son intégralité en cliquant ici (en anglais, PDF). Il établit l’ensemble des droits qui doivent être respectés par l’Etat désigné – ici, l’Espagne. Voici la clause qui concerne la tauromachie :

“25. Afin d’empêcher les effets nuisibles des corridas sur les enfants, le Comité recommande que l’Etat interdise la participation d’enfants de moins de 18 ans en tant que toreros et en tant que spectateurs dans des événements tauromachiques. “

Nouveaux produits militants dans notre boutique

Trois nouveaux objets militants sont désormais disponibles sur nos stands et dans notre boutique en ligne : des badges 4×4 cm, des autocollants 9×9 cm et des bracelets.

badge bracelet

Nous rappelons à cette occasion que nos seules ressources financières proviennent des adhésions, des dons et des ventes d’objets militants. Ces ressources sont intégralement utilisées pour financer nos actions anticorrida, telles que l’impression de tracts ou de banderoles et l’organisation de stands.

_______________________________________

Actions en France

No Corrida agit en partenariat avec d’autres structures anticorrida, soit en tant que co-organisateur, soit en relayant des actions de collectifs ou associations qui se mobilisent dans leurs régions. Ces informations sont rassemblées dans la section nommée Actions, qui est accessible directement sur la page d’accueil ou en allant dans le menu Agir.

Calendrier et comptes-rendus des actions annoncées sur le site

arles 37

37e stand mensuel à Arles, 3 mars 2018

Notre 37ème action mensuelle à Arles aura lieu le 3 mars 2018. Nous y tiendrons un stand d’information avec distribution de tracts, pétitions à signer, vente de badges, autocollants, bracelets, livres, tee-shirts etc.

DSC05541

Stand anticorrida, Nice, 17 mars 2018

Un stand d’information anticorrida sera organisé par No Corrida à Nice le 17 mars 2018.

stand feria arles 2018

Grand stand anticorrida, feria d’Arles, 31 mars 2018

Cette année encore et jusqu’à la disparition définitive des corridas, nous vous donnons rendez-vous à Arles pendant la feria pour un grand stand de sensibilisation au malheureux sort des taureaux de corrida.

montpellier 210418

Grand stand anticorrida, Montpellier, 21 avril 2018

Les militants de la FLAC, de No Corrida et d’Alliance Éthique Montpellier tiendront un grand stand de sensibilisation à la cause des taureaux, des tracts seront distribués et des pétitions seront proposées aux passants.

stand Adeo

Stand anticorrida, Avignon, 17 juin 2018

Nous serons présents au rassemblement organisé par Adeo Animalis le 17 juin 2018 au Centre de Loisirs de la Barthelasse à Avignon. Nous y tiendrons un stand d’information anticorrida.

Lettre ouverte de la FLAC à Robert Ménard

Monsieur le Maire,

Comme vous le constaterez, le 8 février dernier, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU, composé d’experts de l’enfance, n’est pas convaincu par les arguments des promoteurs espagnols de la corrida par rapport aux enfants. Par conséquent : l’ONU demande à l’Espagne, berceau de la tauromachie avec mise à mort, de protéger les moins de 18 ans des corridas et de ne pas les amener aux arènes.

Dans la mesure où la mairie de Béziers a versé 140 000 euros sur 5 ans pour son école taurine où l’on apprend à des enfants toreros l’art de tuer de jeunes animaux, avez-vous l’intention, en conformité avec l’esprit du Comité des droits de l’enfant, d’accorder toujours ces subventions considérables ?

Le texte intégral de la lettre ouverte peut être lu en cliquant ici. Aucune réaction de la mairie à ce jour…

Les anticorrida font annuler la venue de Richard Millan, patron de l’école de torture bovine Adour Aficion, au collège de Villeneuve-de-Marsan

Les anticorrida ont fait annuler la venue de Richard Millan, patron de l’école de torture bovine Adour Aficion, au collège de Villeneuve-de-Marsan, dans les Landes. Il espérait recruter de nouveaux élèves ?

millan sud ouest

Nous étions nombreux à agir pour convaincre la principale du collège de faire machine arrière, le prosélytisme étant strictement interdit dans les établissements gérés par le ministère de l’Education nationale, même dans le département le plus gangréné de France par la tauromachie. avec la FLAC, nous avons contacté la principale par téléphone et par mail pour lui rappeler une circulaire de 2008 précisant ce point élémentaire de droit. La FLAC a également écrit en recommandé au ministère de l’Education nationale. De son côté, Sabine Landais encourageait sur sa page Facebook à écrire ou appeler dans le même but. Quant à Daniel Raposo (FBB, Pau), il faisait de même sur Twitter. C’est donc une avalanche de messages que la principale a reçue.

Le Comité des droits de l’enfant de l’ONU : un « comité bidule » ? (un article du collectif Protec)

Nous rapportions dans un article précédent les recommandations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU à l’Espagne. Le monde français de la corrida y répond par la voix de son porte-parole, André Viard. Maintenant que le Comité des droits de l’enfant de l’ONU a rendu ses conclusions sur l’Espagne concernant les mineurs et les spectacles tauromachiques, qu’en dit le mundillo, le petit monde de la corrida, en France ?

charb mineur

Son porte-parole, André Viard, adoubé par l’UVTF (Union des Villes Taurines de France) et la FSTF (Fédération des sociétés taurines de France), et président de l’ONCT (Observatoire national des cultures taurines), s’est exprimé dans un article du Midi Libre en date du 16 février 2018.

Une occasion supplémentaire pour le Collectif PROTEC, qui regroupe plus de cent psychiatres et psychologues, de constater s’il en était besoin le niveau atterrant de l’inculture du président de l’ONCT.

No Corrida et la FLAC dans le magazine de 30 Millions d’amis

Un superbe article écrit par Sophie Chaudey  a été publié le 13 février 2018 par Animaux-Online.com, le magazine de 30 Millions d’Amis. Il porte sur les recommandations de l’ONU vis à vis des mineurs de moins de 18 ans ainsi que sur les écoles taurines en France et il a été préparé sur la base d’une interview de No Corrida et de la lettre ouverte de la FLAC qui interpelle Robert Ménard sur les subventions de la ville de Béziers à son école taurine. L’article peut être lu dans son intégralité ici : L’ONU demande à l’Espagne d’interdire les corridas aux enfants.

Un grand merci à 30 Millions d’amis et à Sophie Chaudey pour cet article.

Stand anticorrida, Arles 3/2/18, compte rendu

Notre stand de février s’est déroulé sans aucun incident à Arles, au niveau du 10 boulevard des Lices comme les fois précédentes. Nous étions sept militants pour animer le stand, faire signer les pétitions, dialoguer avec les passants et distribuer des tracts.

DSC05710p

Le compte rendu détaillé avec photos est disponible en cliquant ici.

_______________________________________

Actions internationales

L’Ordre des vétérinaires de Madrid supprime un prix taurin à la demande d’AVATMA

Suite à la demande faite par AVATMA, l’Ordre des vétérinaires de Madrid en accord avec son conseil d’administration a décidé le 22 février de supprimer le prix accordé depuis 2002 du « meilleur taureau de la feria de San Isidro » (feria de Madrid) décerné à son éleveur. L’Ordre des Vétérinaires de Madrid reconnaît que ce type de lien avec le monde du taureau a perdu son sens aujourd’hui.

Momento-XV-Premio-Tauromaquia-Madrid_EDIIMA20170428_0869_4

AVATMA a salué cette décision, considérant que des collèges vétérinaires et le Conseil général des écoles vétérinaires d’Espagne ne peuvent pas récompenser ce type de violence à l’encontre d’animaux, même si la pratique est légale et est considérée comme faisant partie du patrimoine culturel espagnol.

Les écoles de tauromachie en Espagne (un article de La Tortura No Es Cultura)

Il est évident qu’une pratique cruelle comme celle de maltraiter et de torturer des becerros (veaux âgés de moins de 2 ans), novillos (veaux de 2 à 3 ans), taureaux (de 4 et 5 ans), et même les vaches de différents âges, nécessite une technique développée, en particulier dans le traitement de la cape, de la muleta, de l’épée et autres, qui sont les outils d’un apprenti à la tauromachie. Tout au long de cet apprentissage, les animaux souffrent et meurent. Quant aux enfants endoctrinés, ils sont mis en grave danger.

Violencia-peligro-taurino

Il existe plus d’une cinquantaine d’écoles de tauromachie en Espagne, dont la moitié rien qu’en Andalousie. Elles sont toutes très fortement subventionnées. L’article publié par La Tortura No Es Cultura donne de nombreux chiffres à ce sujet ainsi que des informations détaillées sur ces honteuses écoles de torture.

Happening anticorrida à Medellin

Un événement inhabituel a rompu la vie quotidienne de la Plaza Botero, au centre ville de Medellin (Colombie), le 10 février 2018. Des dizaines de défenseurs des animaux ont tenu un happening pour protester contre la corrida. Ces personnes ont également appelé le Congrès de la République à accélérer le processus législatif sur ce type de pratiques causant douleur et souffrance pour les animaux.

happening medellin

Edison Duque,  coordinateur du mouvement international Anima Naturalis de Medellin, a assuré que des actions d’information destinées au grand public étaient organisées régulièrement, que ce soit dans des lieux publics ou des universités, ainsi que des mises en scène conçues pour susciter la réflexion chez les spectateurs. Son but est que l’éradication de la tauromachie en Colombie soit réalisée avant 2019.

Bogota : les commerçants se plaignent de pertes colossales pendant la saison des corridas

Les commerçants de Bogota (Colombie) se plaignent de pertes qui pourraient dépasser un milliard de pesos (environ 44 millions d’euros), du fait de la saison des corridas à Bogota. Dans une interview sur RCN Radio, Salomón Ganitsky, propriétaire du restaurant situé dans le Planétarium du District, a déclaré que les fermetures de routes que les autorités organisent pendant les corridas créent de grosses baisses de chiffre d’affaire pour de nombreux établissements commerciaux.

En outre, le même commerçant a indiqué que la zone près des arènes de Santamaría est l’un des points culturels les plus visités par les citoyens pendant le week-end… sauf pendant les corridas qui provoquent une forte baisse de la fréquentation des lieux par ces personnes.

En parallèle, les corridas attirent de moins en moins de spectateurs dans cette même ville comme le montre la photo suivante prise le 11 février 2018 alors que des toreros célèbres (et très chèrement payés) étaient supposés faire le plein :

bogota la santamaria 110218

_______________________________________

Autres événements marquants

Plusieurs autres sujets ont également été traités sur notre site ou nos pages sur les réseaux sociaux dans le mois qui vient de s’écouler :

  • Faute de subventions, l’appel d’offres pour la gestion des arènes de Cáceres n’a reçu aucune réponse. La période de soumission des offres a pris fin le 7 février et aucune proposition n’a été reçue à la mairie. Aucune annonce n’a été faite sur ce que pourrait être la suite. On ne le répétera jamais assez : sans subvention, la tauromachie s’effondre PARTOUT.
  • A la demande de Justicia y Defensa Animal, la guardia Civil et la Police Autonome de Villamarchante (région de Valence, Espagne) ont annulé une capea prévue le 11 février dans la ganaderia Luis El Gemelo pour fêter l’anniversaire d’un certain Jonathan, en raison d’irrégularités administratives sur le transport des animaux.
  • Question au gouvernement : MINEURS & TAUROMACHIE – 1er février 2018, Assemblée nationale, Michel Larive – M. Michel Larive attire l’attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur les mineurs qui assistent aux spectacles tauromachiques sanglants, à savoir la corrida espagnole et la corrida portugaise, encourent des conséquences néfastes, comme les effets traumatiques ou l’accoutumance à la violence.
  • Manifestation organisée par le collectif Colombia Sin Toreo à Bogota le 28 février contre le lobby taurin infiltré dans la Cour constitutionnelle de Colombie.

_______________________________________

Tous nos articles

Vous pouvez retrouver tous nos articles, rassemblés par thèmes, en suivant les liens ci-dessous :

Merci pour vos dons et adhésions, ainsi que pour les achats faits dans notre boutique, vous êtes notre seule source de financement et c’est ce qui nous permettra de poursuivre et de déployer de nouvelles actions dans les mois qui viennent.

L’équipe de No Corrida

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à contact@nocorrida.com

Facebook : No Corrida
Twitter : @no_corrida
Site officiel : http://nocorrida.com