Fin des becerradas à Derio (Espagne)

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

becerro equoLa commune de Derio (Euzkadi, Espagne) avait coutume d’organiser des divertissements avec des bébés veaux à l’occasion des célébrations de San Miguel. Une pétition pour s’y opposer a réuni plus de 11 000 signatures en un mois à peine.

Face à cela, le conseil municipal de Derio a décidé de supprimer cette pratique. La pétition avait été mise en ligne sur Change.org. Le parti écologiste EQUO applaudit la décision de la municipalité qui « montre une avancée importante dans le combat contre les maltraitances animales dans cette localité. »

Il y a environ un an, l’organisation s’était plainte officiellement auprès de la municipalité, mettant en avant une violation répétée de la Loi de Protection Animale Basque. Le parti écologiste considérait que la municipalité de Vizcaya violait la loi en incluant des spectacles utilisant des bébés veaux âgés d’à peine un mois.

Les spectacles en questions étaient des des capeas (démonstrations d’utilisation de capes), lors desquelles les bébés veaux étaient harcelés par les participants et subissaient divers sévices et chutes dans ce qui était appelé « un jeu ».

EQUO a pu établir que « les souffrances associées à ce divertissement, précédées de plusieurs heures passées dans un camion de transport, ont  été suffisamment démontrées dans un rapport vétérinaire rédigé par AVATMA (association des vétérinaires pour l’abolition des corridas et des maltraitances animales), qui met en avant que de si jeunes animaux subissent un stress lors de ce type de pratiques, qui cause une baisse des défenses ainsi qu’une détresse émotionnelle importante. »

Source : Cadenaser.com (en espagnol)
Adaptation en français : RL

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit