Pampelune couverte de sang

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

A l’occasion des festivités de la San Fermin à Pampelune (Pamplona), Anima Naturalis et PETA ont organisé le 5 juillet 2017 un happening rassemblant plus d’une centaines de personnes sur la Plaza del Ayuntamiento, afin d’exiger un festival sans sang.

san fermin AN 17

Les manifestants ont brisé une centaine de drapeaux et se sont aspergés les corps de poudre rouge, pour simuler le sang répandu par les taureaux. Ils ont demandé l’abolition immédiate des corridas.

La directrice d’AnimaNaturalis en Espagne, Aïda Gascon, a lu une déclaration qui critiquait le fait que pour la San Fermin “dans cette ville, plus de cinquante taureaux seront torturés à mort. Ils seront persécutés et chassés par une foule jusqu’aux arènes, lieu de honte […] et les dernières minutes de leur vie seront emplies de souffrance“.

Nous savons que nous ne pouvons pas empêcher ces morts, mains nous continuons et continuerons à revenir ici afin que ces morts ne passent pas inaperçues“, a poursuivi Aïda Gascon, qui a exhorté les représentants politiques “au courage, à la justice, à la solidarité et à l’empathie“.

S’adressant aux journalistes, Aïda Gascon a déclaré que la corrida “est une pratique que le débat social a plus que dépassé et que la majorité de la société rejette“. “Nous ne comprenons pas pourquoi cela est toujours autorisé et continue à être subventionné avec de l’argent public“.

Interrogée au sujet des lâchers dans la rue, elle a précisé qu’aussi bien PETA qu’AnimaNaturalis sont “contre toutes les formes de violence sur des animaux, dlors de festivités ou en raison de traditions“. Elle a ajouté : “Nous comprenons qu’ici il s’agit d’une tradition mais nous réclamons un débat plus serein“.

Ces deux organisations animalistes ont mené des actions de protestation à la veille des fêtes de San Fermin depuis 14 ans. Cette année, l’action a été complétée par le recueil de signatures à Pampelune, dans le cadre de la campagne “San Fermín Sin Sangre” (San Fermin sans le sang), qui a déjà rassemblé plus de 150 000 soutiens sur le site web qui lui est consacré et qui sera remis prochainement à la municipalité de Pampelune et au gouvernement de Navarre.

La pétition contre les corridas à Pampelune peut être signée ici : www.SanferminSinSangre.org

Source (en espagnol) : AnimaNaturalis
Adaptation en français : RL

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit