Lettre d’information, No Corrida – N°3 – 1er avril 2017

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Lettre d’information mensuelle de l’association No Corrida – N°3 – 1er avril 2017

No Corrida est une association 1901, membre de la Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC) et du Réseau International Antitauromachie (RIA).

A la une

Élection présidentielle en France et condition animale

ifop x2

Un sondage récent IFOP/AnimalPolitique montre que pour 80% des inscrits sur les listes électorales, la cause animale est un enjeu important et que près de 40% des Français voteront à la présidentielle en fonction de la position des candidats vis à vis des animaux. Malgré cela, les prétendants à la magistrature suprême s’intéressent peu à la condition animale. Seulement quatre (Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon) obtiennent un score nettement au-dessus de la moyenne, les autres se situant à des niveaux plus ou moins médiocres.

PA2 une b

No Corrida a publié un comparatif des onze candidats et une analyse de leurs positions, sur la base d’informations rassemblées par le site Politique & Animaux (L214). Environ 40 000 personnes ont lu cet article, ce qui en fait le plus lu de tous ceux mis en ligne sur notre site depuis sa création.

La plateforme La Tortura No Es Cultura rejoint la FLAC

logo LTNECL’organisation anticorrida espagnole « La tortura no es cultura » (LTNEC) vient d’adhérer à la FLAC. Cette plateforme, qui rassemble 37 associations, est née lorsque les principales organisations de protection et de libération animale ont voulu réagir à l’annonce en 2010 de l’intention d’Esperanza Aguirre (présidente de la Communauté de Madrid de 2003 à 2012, Partido Popular) de déclarer la tauromachie « bien d’intérêt culturel ». La page Facebook de LTNEC est suivie par plus de 516 000 personnes.

La présidente de LTNEC est Marta Esteban. Le responsable des relations institutionnelles est Sergio Garcia Torres (Podemos). Le secrétaire est Sandro Zara. Tous les trois sont également membres du Comité de coordination du Réseau International Antitauromachie. Marta Esteban et Sergio Garcia Torres sont, par ailleurs, membres d’honneur de No Corrida.

C’est à l’occasion du Sommet international anticorrida à Lima du 25 au 28 novembre 2016 que le président de No Corrida a proposé à Marta Esteban que LTNEC rejoigne la FLAC. Elle s’est montrée aussitôt ouverte à ce rapprochement stratégique et l’a soumis à son Conseil d’administration qui l’a voté.

LTNEC assos

Corrida, tu veux un dessin ?

CTVUD uneLa sortie d’un nouveau livre qui s’attaque aux mensonges et aux falsifications de la tauromachie est toujours un événement. « Corrida – Tu veux un dessin ? » est un livre militant, qui réunit trois personnes talentueuses, venues de trois univers différents, rassemblées dans une seule et même œuvre :

  • L’auteur David Joly, bien connu pour ses articles pertinents sur le sujet. David est l’un des cofondateurs de No Corrida et le vice-président de la CVN.
  • La dessinatrice Stéphanie Perez, qui anime le blog Amarillo & Co – Les animaux s’en mêlent ;
  • L’humoriste et chroniqueur radio Guillaume Meurice qui utilise régulièrement sa verve pour dénoncer l’exploitation animale ;

« Corrida – Tu veux un dessin ? » contient plus de 50 illustrations en couleur mettant en scène Amarillo, le petit taureau anti-corrida de Stéphanie Perez, 14 textes caustiques de David Joly et un prélude signé Guillaume Meurice. Les auteurs se sont engagés à reverser l’intégralité de leurs droits d’auteur à des associations de défense des animaux.

La sortie officielle est prévue pour le 31 mai 2017, date du début de la féria de Nîmes. Le livre fera 70 pages et sera vendu au prix de 20 euros l’exemplaire. Il peut d’ores et déjà être commandé sur Ulule afin de réunir une partie du financement nécessaire à sa réalisation : https://fr.ulule.com/corrida-tu-veux-un-dessin/.

Actions en France

No Corrida agit en partenariat avec d’autres structures anticorrida, soit en tant que co-organisateur, soit en relayant des actions de collectifs ou associations qui se mobilisent dans leurs régions. Ces informations sont rassemblées dans la section nommée Actions, qui est accessible soit directement sur la page d’accueil, soit en allant dans le menu Agir.

Calendrier des actions annoncées sur le site

novillo logos 1

Grand stand et tractage à Arles le 15 avril 2017

Action organisée par No Corrida et Alliance Ethique Montpellier, en partenariat avec la FLAC.

aem palavas 2

Palavas le 29 avril 2017 – CORRIDAS ET MANIFESTATION ANNULÉES

Les corridas prévues à Palavas ont été annulées en raison de leur trop faible fréquentation. De ce fait, la manifestation prévue l’est aussi. Voir plus bas la déclaration publique du maire, filmée par nos soins.

nc aem montpellier

Grand stand d’information anti-corrida à Montpellier le 29 avril 2017

Action organisée par No Corrida et Alliance Ethique Montpellier

aem mauguio

Manifestation à Mauguio le 4 juin 2017

Action organisée par No Corrida et Alliance Ethique Montpellier, en partenariat avec la FLAC

venus la brède

Manifestation à la Brède le 24 juin 2017

Action organisée par l’association Vénus, en partenariat avec le CRAC Europe

Tentative d’enfumage des aficionados à Béziers sur le dos des pompiers

Un « grand gala taurin » (euphémisme d’apparence festive pour dénommer le supplice et la mise à mort de sept taureaux adultes et de trois veaux âgés de moins de deux ans, tous voués à une fin atroce) a été annoncé le 12 mars aux arènes de Béziers, au profit d’une « association caritative de sapeurs-pompiers du centre de secours de Béziers ».

castillon

Thierry Hély, président de la FLAC, a écrit au commandant des sapeurs-pompiers de Béziers pour s’en indigner. Ce dernier a répondu qu’il n’était pas au courant et révèle que l’association indiquée comme bénéficiaire ne représente en rien les pompiers de Béziers.

27e stand anticorrida à Arles le 17 mars

No Corrida a organisé le 27e stand d’information anticorrida d’Arles, le 17 mars 2017 en partenariat avec Alliance Ethique Montpellier, avec le soutien de la FLAC et de OneVoice. Le compte-rendu de cette action peut être lu ici : 27e stand d’Arles, compte-rendu

arles 27 x3b

Palavas, l’aveu du maire pour justifier l’absence de corridas en 2017

Début mars, nous apprenions que Palavas n’organiserait pas de corrida pour sa prochaine feria en raison de la baisse considérable d’affluence pour ce type de pratique.

Le 22 mars 2017 dans la soirée, No Corrida était présent à une réunion publique à Palavas lors de laquelle le maire a confirmé pourquoi il n’y aurait pas de corrida espagnole cette année dans sa ville. La principale raison : cela n’attire plus assez de monde. Il a précisé que la situation était comparable à Nîmes et à Béziers. Nous avons filmé son intervention.

Assemblée générale de la FLAC le 25 mars

No Corrida a participé, en tant que nouveau membre, à sa première assemblée générale de la FLAC le 25 mars à Béziers. Tous les membres présents ont exposé leur activité de l’année écoulée et leurs projets pour l’année à venir. Cela a été pour nous l’occasion de présenter nos principales actions passées ou prévues, en particulier nos interactions avec les organisations anticorrida des autres pays concernés par la survivance de la tauromachie, en coordination avec le Réseau International Antitauromachie.  Des actions spécifiquement FLAC et des aspects plus globaux de stratégie ont également été débattus entre tous les participants.

Actions internationales

Grande manifestation anticorrida européenne le 13 mai 2017 en Espagne

Le 13 mai 2017 aura lieu la plus grande manifestation européenne anti-corrida de l’année à Madrid. L’Espagne, berceau de la corrida, sera probablement le premier pays européen à bannir les corridas. Les plus grosses manifestations réunissent là-bas plusieurs dizaines de milliers de militants à chaque fois et le débat est sur la place publique, contrairement à chez nous où cette pratique barbare ne concerne que quelques départements du sud de la France. Si la corrida tombe en Espagne, plus aucun pays n’aura de légitimité à la maintenir.

madrid FR 3

De nombreuses organisations se sont unies pour faire de cet événement un succès : Amnistía Animal, AnimaNaturalis, Animal Rescue España, Avatma, CAS International, Colectivo Antitaurino Animalista Bizkaia, EQUO, Gladiadores por la paz, No Corrida, Piztiak Konpartsa Animalista, La Tortura No Es Cultura, Plataforma STOP Tauromaquia, Santuario Wings of Heart et bien d’autres qui participeront à cette manifestation.

No Corrida fait partie du Comité d’organisation de cette manifestation. Des infos pratiques détaillées sur comment se rendre à Madrid et y loger sont données sur le site en cliquant ici. Les personnes qui loueront un minibus 9 places auront une aide financière de 200 euros de No Corrida, ce qui ramènera à titre d’exemple le coût par personne à environ 55 euros pour un trajet Nîmes-Madrid. Il est également avantageux de choisi l’avion (vols low cost), le prix de l’aller-retour étant parfois plus bas que par la route.

Campagne contre la présidence du jury de Cannes à Almodovar

Nous avons mis en ligne sur notre site un nouvel article de Jean-Paul Richier afin de contribuer à la campagne de protestation contre la nomination de Pedro Almodovar à la présidence du jury du festival de Cannes 2017. Il s’intitule : Almodovar, un choix regrettable. D’autres actions vont être annoncées prochainement.

Action internationale de soutien pour l’abolition de la corrida en Colombie

Fin janvier, le ministre de l’Intérieur colombien annonçait son intention de déposer un projet de loi d’abolition de la corrida dans son pays dans un délai de deux mois.  Une cyberaction planétaire, à laquelle ont activement participé No Corrida et la FLAC, s’était alors déployée pour le soutenir. Les discussions se poursuivent à l’heure actuelle entre les différentes parties prenantes en vue d’aboutir à ce projet de loi.

Autres événements marquants

Plusieurs faits significatifs ont également été mis en avant sur notre site dans le mois qui vient de s’écouler :

  • Les membres du Collectif Abolition Evolution ont présenté le 3 mars une demande de destitution du maire de Quito (Equateur),  qui avait 45 jours pour mettre au débat un projet de loi interdisant les divertissements cruels avec animaux mais ne l’a pas fait.
  • Il n’y aura finalement pas de consultation populaire sur la tenue de corridas à San Sebastian (Donostia). Le gouvernement central espagnol ne l’a pas autorisée, alors qu’une large partie de la population l’avait demandé. Le Conseil municipal de San Sebastian va étudier quelles autres possibilités pourraient être mises en oeuvre pour que la démocratie finisse par s’imposer.
  • Le Parlement du Guatemala a approuvé le 7 mars une loi contre les maltraitances animales. Toute personne coupable de telles maltraitances pourra encourir une amende allant jusqu’à 12 mois de salaire.
  • L’actuel premier ministre du Portugal allait voir des corridas avant sa nomination. Depuis, il a déclaré n’avoir aucune attirance pour ce type de spectacle. « La corrida, ça ne donne pas de voix » conclut Rita Silva, présidente de l’association Animal et membre d’honneur de No Corrida.
  • Dans une publicité pour une capéa en Espagne, la promotion de la torture s’allie au machisme le plus ringard, montrant face à face un torturador à l’expression particulièrement hébétée et une jeune femme blonde à moitié nue lui offrant sa poitrine dans un sous-entendu sans ambiguïté. Une cyberaction déployée en Espagne et relayée en France par No Corrida a fait supprimer l’affiche en un temps record.
  • Le maire de Ledesma en Espagne a alloué en 2015 une subvention de 360000 euros aux corridas qui se sont tenues dans sa ville, alors que la dette de la municipalité est de 3,2 millions d’euros.
  • Simon Casas organise (aussi) des corridas à Valencia. En 2015, il a obtenu une méga-ristourne de 200000 euros sur le montant de la redevance des arènes (un « cadeau » lié à la baisse de fréquentation des spectateurs), ainsi qu’une subvention déguisée, comme le révèle un article de José Enrique Zaldivar, président d’AVATMA et membre d’honneur de No Corrida.
  • Le Parlement catalan a réduit le nombre de villes où peut se pratiquer le correbous. D’autres vont suivre. Une action de nos partenaires d’AnimaNaturalis.
  • Les corridas ont ruiné la commune de Cenicientos en Espagne. La dette s’élève à trois millions d’euros.

Tous nos articles

Vous pouvez retrouver tous nos articles, rassemblés par thèmes, en suivant les liens ci-dessous :

Merci pour vos dons et adhésions, ainsi que pour les achats faits dans notre boutique, vous êtes notre seule source de financement et c’est ce qui nous permettra de poursuivre et de déployer de nouvelles actions dans les mois qui viennent. Nous tenons à remercier à nouveau chaleureusement la Société Nationale pour la Défense des Animaux (SNDA) pour son généreux soutien financier, grâce auquel nous avons commencé à produire nos documents d’information destinés au grand public.

L’équipe de No Corrida

Pour recevoir LINC par mail tous les mois, envoyer vos prénom/nom/email à contact@nocorrida.com

Facebook : No Corrida
Twitter : @no_corrida
Site officiel : http://nocorrida.com

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit