Des corridas à Roubaix… il y a plus d’un siècle

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Entre 1893 et 1914, Roubaix connait une vague d’enthousiasme pour les corridas espagnoles, organisées sur la piste du torodrome construit en 1899 en toute illégalité. Ces courses tauromachiques, qui peuvent accueillir jusqu’à 10 000 aficionados, sont vivement critiquées par une partie de la population qui, en 1904, parvient à faire détruire le torodrome.

Au premier plan, un cheval éventré

Les corridas se poursuivent au vélodrome jusqu’en 1914, Roubaix continuant d’accueillir les meilleurs matadors et toreros hispaniques.

Le 14 juillet 1899 eut même lieu un combat organisé entre un taureau et un lion, ce qui provoqua une énorme bronca du public qui jugea le spectacle “décevant”…

Taureau contre lion
Taureau contre lion

Au cours de l’année 1913, de nombreuses interventions de la gendarmerie rappellent aux organisateurs les termes de la loi. Ces derniers passent outre.

L’ultime course de taureaux est donnée à Roubaix le 15 juin 1914.

Source : Archives départementales du Nord

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit