Corrida la Honte 2

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

couv-clh2-350pxPrésentation éditeur

La présente édition de « Corrida la honte – Les dessous de la tauromachie », revue et largement augmentée, fait suite à la première dont seule la couverture a pu être attaquée et interdite en justice par le lobby tauromachique. Le contenu du livre, lui, n’a pu l’être, tout ce qu’il contient étant vrai et solidement étayé par les faits.

Fraude fiscale, mensonges, tricheries, perversion, fiasco financier, détournements de fonds publics, noyautage politico-judiciaire, torture, sédition, déviances sexuelles, violences en réunion, dévoiement de mineurs… la liste des turpitudes est longue lorsque l’on commence à s’intéresser à l’univers de la tauromachie au-delà de l’aspect esthétique fallacieux qu’elle tente d’imposer aux yeux du grand public.

Cet ouvrage de Roger Lahana fait le tour des sujets sensibles qui touchent la corrida, un divertissement illégal défini par le Code pénal en tant que « sévices graves et actes de cruauté envers les animaux » (art. 521-1 – Livre V – Des Crimes et Délits), mais dépénalisé en 1951 dans une vingtaine de communes faute d’avoir pu en empêcher pendant un siècle la pratique hors-la-loi, une tolérance élargie en 2006 à douze départements du sud du pays.

La corrida n’est pas seulement un spectacle au cours duquel des bovins sont suppliciés selon un rituel précis à coups de harpons, lances, épées et poignards jusqu’à leur mise à mort sous les applaudissements de spectateurs ravis d’assister à leur agonie, elle est aussi le centre d’un système opaque où règnent les faux-semblants, les manipulations, les malversations de toutes sortes, les tromperies sans vergogne, l’exacerbation de la haine et les instincts les plus vils.

La corrida exalte ce qu’il y a de pire en l’homme : son goût du sang, de la violence, de la domination, de l’humiliation. Elle est, en cela, l’inverse de la civilisation. Véritable enquête menée pendant plus de trois ans, « Corrida la honte » est l’ouvrage incontournable pour qui souhaite avoir un avis éclairé sur la question.

banndeau

Réactions à la première édition

La sortie de la première édition de Corrida la honte a suscité un grand nombre d’articles et de réactions sur divers médias traditionnels ou en ligne. En voici une sélection.

« Corrida la honte est la nouvelle bible anti-corrida. » Jean-Marc Montegnies, président d’Animaux en Péril (Belgique).

« Corrida, la honte. Fraude fiscale, arnaques, violence et, bien sûr, agonie : Roger Lahana ne mâche pas ses mots, après deux ans d’enquête, dans l’univers tauromachique. En 300 pages, il rejoint Francis Cabrel déclarant : Quand la corrida avance, c’est l’humanité qui recule. » Allain Bougrain-Dubourg, émission Vivre avec les bêtes sur France Inter.

« À moins d’être maladivement insensible, il y a de quoi être vraiment écoeuré. La préparation du taureau, les figures imposées, toutes plus lentes et sanglantes les unes que les autres : parler de torture n’est pas un excès de langage. L’ouvrage pose également deux problèmes qui dépassent le seul thème de la souffrance animale : le manque de démocratie et le manque de transparence, notamment par le biais des médias. Tout ça sent le soufre et pue le pognon, car le lobby est puissant. » Marc Giraud, journaliste à France-Inter, auteur, co-administrateur de l’ASPAS.

« Plusieurs livres ont été écrits sur cette abomination morale qu’est la corrida, introduite en France par la femme de Napoléon III et dont on nous raconte qu’elle constitue une tradition locale française. Le présent ouvrage vaut pour son caractère extensif et complet. Tout ce qu’il faut savoir sur la corrida et ses sombres dessous. » Georges Chapoutier, neurobiologiste, philosophe, administrateur de la Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences.

« Corrida la honte, l’incontournable réquisitoire contre la barbarie taurine. » Gérard Charollois, président de la Convention Vie et Nature.

« Tant que la corrida ne sera pas abolie, nous continuerons d’en parler et de dénoncer ce scandale des temps modernes. Roger Lahana, votre livre-choc dont les droits d’auteur sont intégralement reversés au CRAC Europe en témoigne. Je mets au défi quiconque le lit de pouvoir crâner encore fièrement son amour de la corrida. » Clara Delpas, journaliste, Radio Ici et Maintenant.

« C’est LE livre qu’il nous manquait ! » Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC Europe.

« Ad essere presenti in sala erano anche alcuni attivisti dell’associazione francese CRAC Europe (Comité Radicalement Anti Corrida). Tra gli applausi del pubblico gli attivisti hanno donato a Jane Goodall il libro “Corrida la Honte”, ovvero la vergona della Corrida. Secondo quanto riportato da Roger Lahana, vice presidente di CRAC Europe, la primatologa ha mostrato subito apprezzamento per l’attività condotta dagli oppositori alla corrida, aggiungendo sulla crudeltà di tale “spettacolo”, oltre che la tristessa per le tante persone che ancora oggi vogliono vedere la morte del toro » Geapress, agence de presse (Italie).

« Chers amis, merci pour le livre dont nous allons parler dans notre prochain Info journal. La corrida est la plus honteuse et la plus cruelle de toutes les atrocités que subissent les animaux, et Dieu sait s’il y en a !!! L’être dit “humain” s’avère être de plus en plus déshumanisé et insensible à tout ce qui n’est pas Lui. Il est inconcevable de tolérer l’intolérable. Merci à vous ! On y arrivera ! » Brigitte Bardot, courrier personnel.

« Corrida la honte – Les dessous de la tauromachie, un outil à faire connaître pour mobiliser nos concitoyens contre cette pseudo-tradition qui n’a plus rien à faire dans notre pays. » L’Info-Journal, Fondation Brigitte Bardot.

« Cet ouvrage est une bombe pour le monde de la tauromachie. Toute la réalité sur cette nébuleuse de barbares, de pervers et de mafieux, réalité que bien des médias prennent soin de dissimuler pour ne pas froisser les politiciens complices de la torture et du détournement d’argent public opéré. La corrida obtient enfin le seul ouvrage qu’elle mérite : celui qui la dévoile telle qu’elle est. » David Joly, vice-président de la Convention Vie et Nature.

« Dans Corrida la honte, aux aspects de la souffrance animale, scientifiquement établie, et de la défense animale, Roger Lahana ajoute les résultats de son enquête sur la tauromachie française. C’est la “honte française” : les alibis d’une tradition et d’une culture tauromachiques pour obtenir des subventions locales à européennes, la malhonnêteté, l’illégalité, la violence, le lobbying politique, financier, judiciaire… » Liousha, blogueur.

« Il fallait avoir le courage d’écrire ce livre ! C’est un ouvrage que l’on attendait depuis longtemps pour faire prendre conscience qu’il n’y a pas de normalité dans ces spectacles. Oser dire enfin ce que l’on n’osait pas dire jusque-là mais que beaucoup pensait ! Le présent livre est hostile à l’égard de ceux qui organisent, qui soutiennent ou qui vont voir de telles horreurs. Mais comment pourrait-il en être autrement ? Qui ne le serait pas devant de tels actes de cruauté et de telles dérives ? Les prises de position des anti-corrida agacent. Elles énervent les pro-taurins ne souhaitant pas que leur empire s’écroule et que leur argumentation aussi insensée soit-elle ne tienne plus la route. » Marie Mainville, blogueuse, journaliste pour la revue Cheval star.

« Corrida la honte – Aficionados franceses à beira de um ataque de nervos. Os aficionados franceses sentem-se tão encurralados que perderam a cabeça de vez. Se a estupidez matasse, as agências funerárias, estariam neste momento podres de ricas. » Protouro, site d’information anti-corrida (Portugal).

« Le livre Corrida la Honte, un pavé dans la mare tau-romachique, vient de sortir. Rédigé par Roger Lahana, Vice-président du Comité Radicalement Anti-Corrida (CRAC) Europe pour la protection de l’enfance, il dé-voile les turpitudes de cet art autoproclamé. » Arnaud Raymond, Neo-Planete.com

« Le livre de Roger Lahana donne volontiers dans l’ironie et le pamphlet, mais se base sur des faits précis et des réflexions rigoureuses. Il fait référence de façon documentée aux mensonges, aux manigances, et aux outrances du petit monde de la corrida, au fond historique dans lequel s’inscrit cette pratique, à l’attention éthique qu’on accorde à présent aux animaux, à l’impact psychologique du spectacle de la corrida chez les mineurs et apporte aussi des éclairages juridiques, fiscaux, et économiques sur la corrida. » Jean-Paul Richier, psychiatre.

_________________________

« Corrida la Honte – Les dessous de la tauromachie ». Seconde édition revue et augmentée. Ouvrage de Roger Lahana. 438 pages. ISBN : 978-2-36782-021-7. ISNN : 2271 – 2682. Prix 22 €. Sortie officielle le 21 décembre 2014.

En vente partout, en particulier dans notre boutique,  sur le site de l’éditeur, sur les principaux sites marchands (Amazon, FNAC, etc.) et chez n’importe quel libraire (sur commande s’il ne l’a pas en stock).

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit